La sécurité à Flayosc

La sécurité de notre village s’envisage comme l'un des objectifs prioritaires de notre programme, en tant que droit et valeur face aux risques de la vie moderne ou aux menaces objectives ou subjectives.

Notre sécurité est la première de nos libertés.

Nous constatons que le sentiment d’insécurité au sein de notre village croit dans nos esprits plus vite que par le passé récent. Aussi nous aborderons cet aspect en déclinant tous les types de sécurité intéressant les flayoscais et nous les confronterons avec les constats de dysfonctionnement. Puis, nous vous proposerons des mesures concrètes qui permettront de redresser la situation par priorité et faisabilité (essentiellement financière).

Le tableau ci-dessous résume les différentes formes que prend la sécurité applicable à Flayosc :

 

Constats et questions que nous nous posons

1) La défense de notre ‘’pré carré’’.

C’est la mission des forces publiques : gendarmerie, police nationale, municipale face aux menaces (délits, crimes tels que incivilités, trafics, vols, violences …)

Flayosc ne dispose pas de forces de défense (gendarmerie, police nationale). Elle dépend de Lorgues et de Draguignan.

Quel est  le rôle de la police municipale ?

2) La sécurité civile

(protection des populations civiles contre les risques - naturels ou technologiques - et les menaces - vandalisme, crimes, délits).

Flayosc ne dispose pas de centre de secours, elle dépend de Lorgues et de Draguignan.

Le service DFCI est-il bien géré ?

3) La sécurité publique

La personne représentant Flayosc dans la commission communale de sécurité des établissements recevant du public est-elle compétente ?

Les plans d’urgence réglementaires sont-ils à jour (PPI, plan d'intervention, déclenchement des alertes et alarmes) ?

De nouveaux  logements sociaux concentrés seraient prévus : ghetto à craindre,  déséquilibre de la population flayoscaise.

Un camping municipal est envisagé : danger d'occupation par un regroupement incontrôlé.

La lutte contre le vol, la petite délinquance, trafics en tout genre est-elle organisée ?

4) La sécurité routière dans la commune

Prise en compte de l’incivilité en rapport avec la sécurité routière :  scooter sans casque, bruyant …

Danger à la sortie des écoles maternelles & primaires % route départementale

vitesse excessive dans certaines zones

inefficacité des ralentisseurs les rendant dangereux

5) La sécurité environnementale

La gestion de la forêt permet-elle la prévention des feux de forêt,

 Idem pour les inondations dues aux orages violents ?

Nettoyage et surveillance des berges des ruisseaux (police de l’eau ?

6) La sécurité du travail

La commune est un employeur important.

 

Nos Propositions

1) La défense de notre ‘’pré carré’’ :

  • Revoir les missions de la police municipale :

La police municipale est la première force d’intervention sous l’autorité du maire. Elle interviendra rapidement dans tout ce qui concerne la tranquillité des Flayoscais. Cependant, ses pouvoirs sont limités et encadrés par la loi. Elle ne pourra pas régler tous les problèmes.  Aussi, le maire veillera à établir des conventions avec la Gendarmerie Nationale.

Nous établirons une réorientation des missions de la Police Municipale. La prévention de la délinquance dans la rigueur et la constance sera son objectif principal. Le sentiment d'insécurité doit disparaître.

  • Instaurer une surveillance de quartier :

En cours de mandature, la municipalité organisera la surveillance de quartier en formant des volontaires référents officiels  pour leur défense face aux menaces courantes (agressions, vols, …) afin d’apprendre à bien réagir (renseignements, observations, trafics …)

  • Impliquer  les jeunes dans les associations citoyennes :

La mise en place d'une réserve communale de sécurité civile à Flayosc est un des moyens efficace de les impliquer, avec une incitation à s’engager au sein des Jeunes Sapeurs Pompiers dès 14 ans (convention avec Lorgues).

2) La sécurité civile

Afin d’assurer la protection des habitants face aux risques naturels, essentiellement les incendies, les feux de forêt, les inondations, Flayosc ne dispose pas d’un centre de secours. Aussi nous envisageons :

  • Utiliser les moyens de la réserve communale de sécurité civile, qui sera sur pied en 2015.
  • Réviser la politique des DFFCI.
  • Faciliter l’arrivée des détachements de Sapeurs-Pompiers, (ceux de Lorgues ne peuvent pas utiliser l'itinéraire de Sauveclare. Perte de temps  supérieure à 10 minutes)
  • Sécurité passive préventive et curative : Un moyen simple de dissuasion mais aussi d’enquête, consiste à compléter la surveillance par caméras avec enregistrement automatique, en les installant judicieusement en ville mais aussi dans les quartiers.
  • La planification : en termes de sécurité publique, la mairie est tenue de planifier et d’organiser les secours à son niveau  (loi sur la modernisation de sécurité civile). Ainsi, elle instaurera les plans d’intervention (ORSEC, plan communal de sauvegarde, dossier d’information communal sur les risques majeurs)  à son niveau  afin de sensibiliser  les flayoscais et anticiper la gestion des crises.

3) La sécurité publique

  • Les établissements recevant du public : Il s’agit d’assurer le bon fonctionnement de la commission communale de sécurité, en assurant la présidence et la gestion (calendrier des visites, suivi des recommandations).
  • Impliquer la population et les associations communales, cantonales, régionales (LIONS CLUB, ROTARY CLUB) pour gérer l’après crise des événements exceptionnels et catastrophes naturelles.
  • S’assurer de la nature du sol antidérapante autour des fontaines.
  • Installer un défibrillateur automatique dans les locaux de la police municipale pour en assurer sa surveillance et son maintien en condition opérationnelle.
  • Lutter contre l’apparition de nouveaux risques :

L’installation de trop nombreux  logements sociaux concentrés sur une zone tel que Michelage est un risque de déséquilibre social,  culturel et économique. La commune n’est pas dimensionnée et n'a pas les moyens pour absorber  près de  1200 personnes .Il s’agit bien là aussi d’un problème d’ordre public  (Délinquance, désœuvrement, trafic...)

De même  un camping municipal est une fausse bonne idée. Pendant l'été ce  sera effectivement un plus pour la commune, cependant hors saison il sera très vite « référencé » comme un lieu possible disponible de regroupement non maitrisable !!!

4) La sécurité routière dans la commune

  • La sécurité des enfants à la sortie des écoles maternelles et primaires : Le danger se situe sur la route départementale. Il serait intéressant d’instaurer des feux tricolores mis en action lors de la sortie des enfants, en plus de l’action de la police municipale.
  • Réfléchir aux plans de circulation au centre du village, aux stationnements (zone bleue, à stationnement limité et ou réservé)
  • Supprimer les ralentisseurs et les remplacer par des radars pédagogiques (avec contrôles aléatoires) et  créer des bandes piétonnes au centre ville et près de la maison de retraite
  • Réfection de la route de la colle et la montée de la grande vigne : Cet axe de circulation est un vrai danger d’accident. Sa réfection est indispensable et prioritaire.

5) La sécurité environnementale

La lutte contre les feux de forêt, les inondations, glissements de terrain se rapproche de l’aménagement du territoire, donc de l’environnement. L’établissement du nouveau PLU nécessitera une vigilance de tous les instants. Il interviendra avant fin 2015.

6) La sécurité du travail

La commune est un employeur important. L’application de la règlementation dans ce domaine sera soigneusement et constamment contrôlée.